Projet ISIBAT

 
 

L'augmentation des populations dans des noyaux urbains de plus en plus grands, exposés aux séismes et constitués d’un habitat hétérogène de qualité très variable sont les ingrédients qui positionnent le milieu urbain parmi les éléments les plus critiques de la chaîne du risque sismique. En effet, et les relations dommages physiques/pertes en vies humaines le montrent bien, il y a une forte corrélation entre le nombre de constructions endommagées après un séisme et celui des victimes. Il convient alors de connaître la façon qu’il aura de se comporter afin de gérer, prédire et évaluer sa vulnérabilité et son intégrité post-sismique.


Le projet ISIBAT a pour objectif d’améliorer l’évaluation de la vulnérabilité sismique du bâti existant, d’une part en évaluant dans les trois pays partenaires du projet (France, Italie, Suisse) les pratiques actuelles et d’autre part de proposer un outil d’évaluation de la vulnérabilité.


Porteur du Projet: Philippe Guéguen - ISTerre/IFSTTAR- Université Joseph Fourier Grenoble, CNRS

 

Inventaire SIsmique du BATi existant

Ce ne sont pas les séismes qui provoquent les pertes et les victimes: ce sont les destructions des bâtiments qui sont à l’origine des catastrophes humaines.

ISIBAT est un projet du projet stratégique RISKNAT du programme d’échange et de coopération transfrontalière ALCOTRA

Avril 2009 - Avril 2012